CFTC Paris | Attention, travailler plus conduit à l’alcoolisme
910
post-template-default,single,single-post,postid-910,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Attention, travailler plus conduit à l’alcoolisme

Attention, travailler plus conduit à l’alcoolisme

Selon une étude réalisée par des chercheurs Néo-Zélandais pour la revue Britannique Addiction (dépendance) travailler de longues journées peut multiplier par 3 le risque d’alcoolisme. Les personnes travailllant plus de 50h par semaine sont 3.3 fois plus nombreuses que les autres à connaître des problèmes d’alcoolisme.

L’étude propose de cibler les gros travailleurs dans les campagnes de lutte contre l’alcoolisme.

Si vous vous étonnez quelque fois de la réaction de votre hiérarchie celle qui arrive très tôt part très tard , déjeune très longtemps et trouve que les grandes surfaces devraient ouvrir le dimanche, vous avez l’explication : « in vino veritas ».