CFTC Paris | Bartolone refait l’histoire ! (suite)
2462
post-template-default,single,single-post,postid-2462,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Bartolone refait l’histoire ! (suite)

Bartolone refait l’histoire ! (suite)

A la suite du courrier adressé par Joseph Thouvenel à Claude Bartolone, Président de l'Assemblée nationale, à propos du projet de retrait du buste d'Albert de Mun situé dans la salle des 4 colonnes (voir notre mise en ligne du 6 août dernier), certains députés nous ont écrit. Nous ferons paraître leur réponse au fil des jours, ainsi que celle de Joseph Thouvenel, Vice-président CFTC.


jean_frederic_poisson_dr.jpg

Jean-Frédéric Poisson (PCD)
député des Yvelines

Monsieur le Vice-Président,

J'accuse réception de votre lettre par laquelle vous m'informez saisir le Président de l'Assemblée Nationale suite à son projet de retrait du buste d'Albert de Mun de la salle des 4 colonnes.

C'est avec une vive émotion que j'avais appris ce projet.
J'ai saisi, dès le 18 juin dernier, le Président de l'Assemblée pour l'alerter.


Le déplacement du buste d'Albert de Mun au sein du Salon Pujol ne peut me satisfaire. 
Principale figure du christianisme social, Albert de Mun, par son œuvre, a marqué les relations sociales de notre pays. 
A un moment où notre pays a besoin de rassemblement, la disparition du buste d'Albert de Mun porterait grandement atteinte à notre mémoire collective.

Réponse de Joseph Thouvenel
Vice-président CFTC

Monsieur le Député,
Je vous remercie pour la rapidité et la qualité de votre réaction concernant la représentation au sein de l’Assemblée Nationale de cette grande figure du parlement que fut Albert de Mun.
J’informe dès à présent notre union départementale des Yvelines de votre excellente prise de position.

Veuillez agréer, Monsieur le Député, l’expression de mes sentiments les meilleurs.