CFTC Paris | Ce n’est qu’un début : il faut continuer le combat !
524
post-template-default,single,single-post,postid-524,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Ce n’est qu’un début : il faut continuer le combat !

Ce n’est qu’un début : il faut continuer le combat !

>>> La CFTC PARIS vous invite à télécharger le tout nouveau tract sur le travail du dimanche

 

Extrait…..

 

– ETELVINA a un garçon scolarisé en sport étude à 700 km de son domicile, elle ne peut le voir que le week-end.

-Elise a des enfants étudiants dans des villes éloignées de son domicile et compte sur son dimanche pour les voir.

– Rath, séparé de son épouse, a un droit de visite et d’hébergement pour son enfant, fixé aux samedis et dimanches.

 

Ils viennent d’être licenciés pour avoir refusé

de travailler le dimanche

 

La direction du magasin (Groupe Carrefour) où ils travaillaient ayant décidé d’ouvrir le dimanche depuis cet été.

 

Il est où le respect de la vie familiale ?