CFTC Paris | Chronique de J. THOUVENEL du 05.10.2010 sur Radio Notre Dame (100.7)
709
post-template-default,single,single-post,postid-709,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Chronique de J. THOUVENEL du 05.10.2010 sur Radio Notre Dame (100.7)

Chronique de J. THOUVENEL du 05.10.2010 sur Radio Notre Dame (100.7)

Merci à ce DRH d’une firme automobile qui vient discuter directement avec les responsables syndicaux de la restructuration programmée et qui tient ses engagements ; dans ce cas, chaque personne aura été vue individuellement afin d’éviter tout licenciement non souhaité et toute mutation loin de sa famille.

Merci à cet importateur qui a rogné sa marge sur les produits qu’il commercialise en exigeant le respect des droits fondamentaux des ouvrières du bout du monde.

 

Ils sont d’autant plus méritants, que dans l’univers des affaires règne la dictature du retour sur l’investissement, la célébration du bénéfice maximum et la sacralisation du matérialisme triomphant.

 

Ces dirigeants vivent l’entreprise comme une communauté humaine, avant d’être un lieu de production, de commercialisation ou d’invention. Ce sont de véritables patrons ! Au sens latin du terme « patronus » protecteur. Merci à eux qui protègent  une civilisation, où l’être humain est reconnu dans toute sa plénitude  et non rabaissé au rang d’animal tout juste apte à produire et à consommer.

 

A mardi prochain !