CFTC Paris | Communiqué de presse de la CFTC
4325
post-template-default,single,single-post,postid-4325,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Communiqué de presse de la CFTC

Communiqué de presse de la CFTC

vivarte

Paris, le 24 janvier 2017.

Communiqué de presse

 

VIVARTE, CICE, la CFTC interpelle les deux finalistes de la primaire socialiste.

Au nom des 17 000 salariés du groupe VIVARTE sous la menace de fermeture de nombreux points de vente et de suppression d’emploi,  la CFTC demande à Benoît Hamon et Manuel Valls s’ils sont élus président de la République, quelles mesures ils prendront pour que les sommes perçues par VIVARTE au titre du CICE (Crédit impôt compétitivité emploi) soient consacrées à l’accompagnement et à l’aide au retour à l’emploi des salariés licenciés.

Pour Michel Peyraga, coordinateur CFTC du groupe VIVARTE et pour Joseph Thouvenel Vice-Président CFTC, il est tout à fait anormal que le CICE, argent public, alimente les fonds des actionnaires en laissant à la charge de la collectivité les coûts sociaux des décisions de ces mêmes actionnaires.

Pour mémoire VIVARTE a bénéficié l’année dernière de 14 millions d’euros de CICE.

Contact Joseph Thouvenel :

CFTC PARIS 5 avenue de la porte de Clichy 75017 PARIS