CFTC Paris | Corsair : les grévistes manifestent devant le siège, les vols assurés.
2154
post-template-default,single,single-post,postid-2154,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Corsair : les grévistes manifestent devant le siège, les vols assurés.

Corsair : les grévistes manifestent devant le siège, les vols assurés.

Plus d’une centaine d’employés de Corsair manifestaient vendredi, selon les syndicats, devant le siège de la compagnie pour réclamer des garanties sur l’emploi avant son rachat par le groupe Dubreuil, au premier jour d’une grève sans impact sur le trafic.
Les cinq vols prévus vendredi au départ d’Orly étaient tous assurés, sans modification d’horaires selon la compagnie, qui a affrété des avions et du  personnel externes.
 Le groupe de tourisme TUI France, actuel propriétaire de Corsair, faisait  état de 44% de grévistes, une « plaisanterie » d’après Anne-Véronique Rosello  (CFTC), qui parle de « plus de 90% de grévistes » chez les stewards et hôtesses  de l’air.
 Une source aéroportuaire contactée par l’AFP prévoyait de son côté un taux de grévistes proche de 95% à Orly.
  « On a croisé le DRH ce matin qui a dit qu’il ne négociait pas dans un contexte de conflit », explique Olivier Alary-Tossaint, secrétaire (CFTC) du comité d’entreprise.

M. Jouannic, (délégué syndical Sud aérien) décrit la « forte inquiétude des salariés quant à la pérennité des emplois », notamment à cause de la « filialisation des différents services du sol » prévue dans le projet de rachat.
Le groupe vendéen Dubreuil, propriétaire d’Air Caraïbes, s’est engagé à ne recourir à aucun plan social. Ensemble, Corsair (1.200 salariés) et Air Caraïbes (850 salariés) détiendront plus de 50% de parts de marché sur le trafic entre la métropole et les Antilles.
Le préavis de l’intersyndicale (CFTC, CGT, Unac, CFE-CGC, SUD-Aérien) court jusqu’à dimanche soir. La compagnie a prévu de maintenir la totalité de ses vols.

 

Dépêche du 27.02.2015