CFTC Paris | Déclaration de Joseph Thouvenel sur l’état de la France au CESE
3083
post-template-default,single,single-post,postid-3083,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Déclaration de Joseph Thouvenel sur l’état de la France au CESE

Déclaration de Joseph Thouvenel sur l’état de la France au CESE

cese.png

CONSEIL ECONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

ASSEMBLEE PLENIERE DU MARDI 14 JUIN 2016

RAPPORT ANNUEL SUR L’ETAT DE LA FRANCE
« CROIRE TOUJOURS EN LA FRANCE »

 

Monsieur le Président
Messieurs les rapporteurs,
Mes chers collègues,
Mesdames, Messieurs,

L’organisation du rapport autour de la cohésion sociale, de la préparation de l’avenir et de la qualité de la vie, structure celui-ci de façon pragmatique et cohérente.

La progression du PIB de 1,3%, génère mécaniquement des moyens supplémentaires au service de la cohésion sociale.

Si les inégalités de revenus semblent se réduire depuis 2013, il demeure d’importants et inacceptables écarts entre femmes et hommes.

Si les politiques fiscales et sociales menées depuis l’après-guerre permettent de réduire les inégalités, la CFTC s’inquiète des effets d’un certain nombre de mesures récentes concernant la politique familiale. Elle souhaite que soient affinés les outils statistiques permettant d’appréhender la situation réelle de la classe moyenne.

Du fait des effets de seuil,  liés à leur revenu,  de plus en plus de familles ont, une situation nette de reste à vivre inférieure à des familles ayant un plus faible revenu mais bénéficiant d’aides et d’exonérations diverses.

Cette situation réelle est source d’incompréhensions et de frustrations nuisibles à la cohésion sociale.