CFTC Paris | Démission de Benoît XVI
1416
post-template-default,single,single-post,postid-1416,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Démission de Benoît XVI

Démission de Benoît XVI

La CFTC Paris salue le Pape Benoît XVI qui, dans la continuité de son prédécesseur, a su mettre en avant la Doctrine Sociale de l’Eglise.

 

Son Pontificat restera notamment marqué par la publication du compendium de la doctrine sociale de l’Eglise. Cette remarquable somme affirme la prédominance absolue de la personne humaine et de la valeur travail sur toute considération, quelle soit économique ou financière.

 

La place de l’être humain, comme acteur de sa vie, le droit de chacun au respect de sa dignité dans le travail, et à une juste rémunération furent une préoccupation permanente de Benoît XVI.

 

La CFTC n’oublie pas le soutien du Souverain Pontife au respect de l’équilibre vie familiale, vie personnelle et vie professionnelle. Soutien matérialisé par la défense du repos dominical, ce jour de la semaine consacré à autre chose que la production et la consommation.

 

La CFTC remercie celui qui a appelé « à une nouvelle synthèse humaniste » car « l’activité économique ne peut résoudre tous les problèmes par la simple extension de la logique marchande ».

 

Nous faisons nôtre la conclusion de l’Encyclique Sociale « Caritas in Veritate » qui après avoir condamné les excès du capitalisme financier appelle à avoir « la force, l’espérance et la joie nécessaire pour continuer à nous dévouer généreusement à la réalisation du développement de tout l’homme et de tous les hommes ».

 

Joseph Thouvenel