CFTC Paris | Dépôt des listes de candidats aux élections, l’heure c’est l’heure !
986
post-template-default,single,single-post,postid-986,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Dépôt des listes de candidats aux élections, l’heure c’est l’heure !

Dépôt des listes de candidats aux élections, l’heure c’est l’heure !

Cour de cassation, arrêt du 9 novembre 2011

– Même si le retard n’est que de quelques heures par rapport à l’heure limite de dépôt prévue par le protocole d’accord préélectoral, l’employeur doit écarter la liste de candidats d’un syndicat qui a déposé sa liste en retard, aucune discussion n’est possible.

– Cette décision vient changer la jurisprudence constante qui était très souple et qui admettait des petits retards en disant que cela n’était pas de nature à troubler le déroulement du scrutin.

– Depuis cet arrêt du 9 novembre 2011, les choses ont changé : à l’heure ça passe, en retard ça casse !

Analyse

Pourquoi un tel revirement ?

Car il y a la loi du 20 août 2008 et la réforme de la représentativité (encore elle!), puisque c’est le premier tour des élections du comité d’entreprise qui sert à mesurer l’audience et la représentativité des syndicats, de ce fait tous les syndicats doivent être mis sur un pied d’égalité.

Veillez donc à déposer vos listes de candidats en temps et en heure afin d’éviter que l’employeur ne les refuse ou qu’un syndicat conteste ce retard dans le dépôt.