CFTC Paris | Élections Très Petites Entreprises (TPE)
4394
post-template-default,single,single-post,postid-4394,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Élections Très Petites Entreprises (TPE)

Élections Très Petites Entreprises (TPE)

fb8ba5_0eddb2db39a741808822e6b1c7ba0238.png_256La CFTC en progression !

Pour la CFTC Paris, 3 enseignements principaux :

1. Une très faible participation (7,35%), ce qui doit interroger l’ensemble des organisations syndicales sur la façon dont elles sont vues par les salariés des petites entreprises. Le manque de moyens mis à disposition par les autorités publiques pour cette élection étant l’autre cause de cette abstention massive (refus des panneaux électoraux, refus d’une campagne officielle TV et radio, aucun débat organisé sur le service dit « public »).

2. la CFTC, la seule confédération à progresser  parmi les organisations non catégorielles représentatives au niveau national :

La CFTC passe de 6,53% à 7,44% ( +0.91%)

CGT :  -4,42%

CFDT : -3,77%

FO : -2,24%

A noter le bon score de la CFTC en Ile de France qui obtient 8,09% dont 10,95% chez les cadres

3. L’UNSA, non représentative au niveau national, progresse de 5,14% à l’occasion de cette élection. Y aurait-il un rejet des organisations syndicales apparaissant comme « installées » ?