CFTC Paris | Enchaîné pour la liberté
90
post-template-default,single,single-post,postid-90,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Enchaîné pour la liberté

Enchaîné pour la liberté

Ce vendredi 9 février, date du triste 8ème anniversaire de l’arrestation des 5 infirmières bulgares et du médecin palestinien, condamnés à mort en Libye, un militant CFTC, soutenu par des représentants du corps médical, s’est enchaîné au Consulat de Libye à Paris;

Cette action vise à faire pression sur le gouvernement libyen, afin qu’il libère les condamnés à mort de Tripoli, et à informer l’opinion publique du sort de ces femmes et de cet homme.

Pour la CFTC, il est inconcevable que ne soit pas mis au ban des nations, le gouvernement d’un pays qui emprisonne et condamne à mort des personnes dont le seul tort est d’avoir voulu gagner leurs vies dans un pays étranger.

La CFTC, qui a passé un accord de coopération avec le syndicat bulgare PROMYANA, a pu mesurer la forte mobilisation de la population bulgare pour obtenir la libération de leurs concitoyennes.

En s’enchaînant aux grilles de la représentation diplomatique libyenne, le Secrétaire Général Adjoint de la CFTC, en charge de l’international, veut, notamment, marquer par un geste fort la volonté de notre syndicat de renforcer l’Europe de la solidarité et apporter un témoignage de soutien aux condamnés à mort de Tripoli et à leurs familles.

Paris, le 09 février 2007.

Contact : Joseph THOUVENEL

 

Ashraf al Hadjudj

Kristiyana Vulcheva

Nasia Nenova

Valentina Siropoulo

Valya Chervenyashka

Snezhana Dimitrova