CFTC Paris | Evènement Grand Paris : l’Arc de Triomphe
362
post-template-default,single,single-post,postid-362,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Evènement Grand Paris : l’Arc de Triomphe

Evènement Grand Paris : l’Arc de Triomphe

Le coup d’envoi au projet emblématique du Grand Paris, aprement promu par Nicolas Sarkozy, vient d’être donné par Christine Albanel. Et c’est l’Arc de Triomphe qui a été, le premier, bénéficiaire de ces ambitieuses orientations pour la Ville-Lumière, souhaitées par MM. Sarkozy, Barroso, Kamprad, Guéant, et Lagadère, représentants du peuple qui les a élus.

Christine Albanel, très émue, a écarté d’un geste gracieux le drap qui couvrait le côté de l’Arc de Triomphe, dévoilant aux yeux admiratifs des parisiens – ainsi que des CRS et policiers affectés à la modération de la liesse populaire – la nouvelle statuaire remplaçant l’ancienne Marseillaise de Rude.

Il s’agit d’une allégorie, réalisée par Jeff Koons, de l’adage présidentiel : « Il faut pouvoir acheter chaque jour des lunettes de vue de chaque côté des Champs Elysées », qui a elle seule résume presque deux ans de l’activisme Sarkozéen, et de ce combat titanesque qu’il mêne avec ses amis, Brice et Xavier ( mais surtout Brice,) contre les forces de l’obscurantisme, avec les résultats que l’on sait. L’artiste, traitant ce sujet dans une veine néo-classique, a eu la géniale inspiration de représenter, pour les personnages de sa composition, un couple mythique, qui a énormément fait pour la vente universelle des lunettes de vue, j’ai nommé Isabelle Debré et Richard Mallié (représenté plus jeune, ce dernier n’avait pas encore la moustache qui l’a rendu célèbre chez les arracheurs de dents – Richard est dentiste, dans le civil). Dans ce contexte de crise, il fait bon rappeler que cette oeuvre a été en partie financée par la fondation ConfoKea pour le mécénat.

C’est au nom de la nécessaire pédagogie – les français en ont encore tellement besoin – que le choix s’est porté sur cette représentation : l’agressive Marseillaise, symbole guerrier, dégoulinante des marques de l’histoire de France, rappel de conflits barbares, est remplacée par une allégorie véritablement universelle, sur laquelle les gouvernements mondiaux s’appuient désormais pour la promotion de la paix universelle. La Consommation, c’est la Civilisation, la Consommation, c’est Paix, la Consommation, c’est l’Amour !

Dans la tribune officielle, Rachida Dati, venue avec sa petite Zora, a déclaré qu’elle n’avait jamais rien vu de si beau. Johny Hallyday lui-même, pleurait d’émotion. Bigard, par SMS depuis le Vatican « plein les mirettes ». Doc Gynéco s’est dit « trop enfumé par le truc de Koons », et a juré qu’une chanson de son prochain album, toujours produit par Pierre Sarkozy, y sera consacré. L’intelligentsia est unanime : cette oeuvre est un chef d’oeuvre. Un coup d’envoi somptueux, pour le Grand Paris !

 

Thibaut MORTIER du travail du dimanche apporte sa pierre à la construction d’un idéal de consommation 7 jours S/ 7.