CFTC Paris | Fins de droits : agir « le plus rapidement possible »
547
post-template-default,single,single-post,postid-547,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Fins de droits : agir « le plus rapidement possible »

Fins de droits : agir « le plus rapidement possible »

 Le président de la CFTC, Jacques Voisin, a demandé vendredi que « des mesures opérationnelles de retour à un emploi durable » soient prises « le plus rapidement possible » pour les chômeurs en fin de droits.

« Les chiffres du chômage du mois de janvier rappellent l’urgence de la situation. Le nombre des +fin de droits+ s’amplifie et leur situation se détériore. Des mesures opérationnelles de retour à un emploi durable pour ces demandeurs d’emploi, cofinancées par le paritarisme, doivent être adoptées le plus rapidement possible », déclare M. Voisin dans un communiqué.

Citant les chiffres rendus publics mercredi, le dirigeant de la CFTC souligne que « la situation s’aggrave pour les seniors et les demandeurs d’emploi de longue durée inscrits depuis un an ou plus au chômage (+2,8 % en janvier 2010 et +29,4% en un an) ».

Selon M. Voisin, « certes, des données chiffrées » sur les situations diverses des fins de droits « sont nécessaires à l’adoption de mesures appropriées, mais il devient urgent d’agir ».

Il « réitère sa demande de mise en place d’un dispositif spécifique de convention de reclassement personnalisé (CRP) ou de contrat de transition professionnelle (CTP), aménagé (et) pris en charge par des équipes dédiées », à même selon lui de déboucher sur « un emploi durable et de qualité