CFTC Paris | IN MEMORIAM
159
post-template-default,single,single-post,postid-159,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

IN MEMORIAM

IN MEMORIAM

 

La CFTC PARIS
a le regret de vous faire part
de la disparition programmée de milliers de commerces de proximité.

 

Suite à la concurrence déloyale des grandes surfaces ouvrant 7 jours sur 7, les animateurs de nos centres villes et de nos marchés du dimanche matin ont du, après avoir vaillamment lutté à armes inégales, baisser le rideau de fer sur leurs activités.

Victimes des ouvertures illégales, des promotions mirobolantes (moins 50% sur les jouets et chaussures achetés le dimanche à l’hyper E. LECLERC de Pontoise par exemple) et du désintérêt d’une grande partie de la classe politique hors période électorale, ce sont des milliers d’emplois que l’on détruit.

Nombres de ces commerces sont tombés, victimes de l’insécurité juridique dans les banlieues où l’on ne pratique pas la tolérance zéro pour les délits économiques comme les ouvertures illégales le dimanche.

La CFTC a ouvert un registre intitulé « Pour le respect du repos dominical » sur son site www.cftc-paris.fr. Vous pouvez y apporter votre soutien pour que soit préservé un jour de la semaine où la production et la consommation sont entre parenthèse afin de privilégier la vie familiale, associative, sportive, culturelle et spirituelle.

 


Paris, le 04 décembre 2007.

Contact : Joseph THOUVENEL