CFTC Paris | Jacques VOISIN vous écrit
273
post-template-default,single,single-post,postid-273,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Jacques VOISIN vous écrit

Jacques VOISIN vous écrit

Dans cette lettre, Jacques Voisin vous félicite et vous remercie tous du travail considérable accompli dans la perspective des élections prud’homales.

Il clarifie également la situation actuelle. Pour des raisons partisanes, Joseph Crespo porte actuellement le discrédit sur la direction confédérale et, plus grave encore, sur toute la CFTC, en faisant un lien insidieux sur une affaire en cours visant l’UIMM.

Les médias montrent une CFTC qui se déchire sur fond de financements en provenance de l’UIMM. Le jeu de massacre ne doit pas continuer, le doute et la suspicion ne doivent pas diviser et entamer la détermination de chacun, par respect pour la CFTC et l’ensemble des militants.

Jacques Voisin l’assure: il n’y a pas, il n’y a jamais eu d’opération douteuse de la part de l’équipe dirigeante confédérale depuis qu’il en fait partie et même certainement avant. L’équipe confédérale n’a jamais bénéficié de fonds occultes de l’UIMM ou d’ailleurs. Laisser penser le contraire, c’est porter atteinte à la CFTC et diffamer des hommes.

 
C’est d’ailleurs pour cela que la confédération a décidé d’engager immédiatement une action en diffamation à l’encontre de Joseph Crespo, qui nuit délibérément à l’image de la Confédération.

La CFTC est propre et pratiquera la transparence jusqu’au bout par respect de la démocratie, par respect des militants et pour le succès de notre 50ème congrès, afin de préserver avec détermination, cohérence et honnêteté, la légitimité de l’équipe qui sortira des urnes.

C’est en restant unis que la CFTC continuera d’exister.
 
>>> Téléchargez la lettre de Jacques VOISIN