CFTC Paris | La CFTC commerces et services est un peu « dubitative » sur l’étude  » où seront les emplois en 2022″
2522
post-template-default,single,single-post,postid-2522,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La CFTC commerces et services est un peu « dubitative » sur l’étude  » où seront les emplois en 2022″

La CFTC commerces et services est un peu « dubitative » sur l’étude  » où seront les emplois en 2022″

logocsfv.png
France stratégie et la Dares ont rendu public un rapport, le 28 avril dernier sur l’évolution des métiers et qualifications pour la période 2012-2022. Dans sa publication de juillet 2015, la Fédération CFTC commerce, services et force de vente estime que les évolutions sur le terrain ne correspondent pas toujours aux prévisions du rapport.

 Le rapport annonce que six secteurs d’activité offriront chacun plus d’un demi-million d’emplois d’ici 2022 : la fonction publique et les professions juridiques (529 000), les transports, la logistique et le tourisme (540 000), le BTP (554 000), la gestion et administration des entreprises (823 000), le commerce (827 000) et surtout les services aux particuliers et collectivités (1,2 million d’emplois).

Mais la CFTC estime que « dans les métiers du droit, tels que les huissiers, les commissaires-priseurs ou chez les experts-comptables, ces perspectives ne se vérifient pas. Il y aura même des destructions d’emplois dues à l’externalisation offshore de certaines tâches à faible valeur ajoutée. De même dans les secteurs comme l’ingénierie, les évolutions actuelles sont assez éloignées des thèses de ce rapport ».