CFTC Paris | La petite Marianne cherche à comprendre la démocratie sociale.
1361
post-template-default,single,single-post,postid-1361,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La petite Marianne cherche à comprendre la démocratie sociale.

La petite Marianne cherche à comprendre la démocratie sociale.

 

Aujourd’hui, elle s’interroge sur une disposition surprenante de « la loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail ».

 

Marianne avait compris qu’en démocratie, on appliquait la règle un homme ou une femme égal une voix.

 

Marianne ne comprend pas que dans une entreprise de 3000 salariés dont 60 cadres, un syndicat puisse être dit représentatif avec 6 voix parce qu’elles proviennent du haut de la hiérarchie, mais qu’avec 250 suffrages d’ouvriers ou d’employés, un syndicat n’ai plus le droit de négocier.

 

Qui peut expliquer cet étrange phénomène à Marianne ?