CFTC Paris | Les bons conseils du Pr DIAFOIRUS
2470
post-template-default,single,single-post,postid-2470,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les bons conseils du Pr DIAFOIRUS

Les bons conseils du Pr DIAFOIRUS

Fortement impressionnés par l’important travail de quelques feuillets se voulant être une étude d’impacts sur le travail du dimanche accompagnant la loi Macron , nous avons obtenu d’un économiste, défenseur acharné du travail du dimanche, qu’il nous fasse part durant ce mois d’août de quelques unes de ses recettes visant à redresser l’économie française.

Nous mettons donc à la disposition de nos lecteurs, les merveilleux conseils du Professeur DIAFOIRUS.

Le Professeur DIAFOIRUS est diplômé de l’école supérieure du cirque économique.

Il enseigne à l’international institut of paradis fiscaux des îles caïmans.

Il est membre du cercle des économistes ridicules.

Il intervient régulièrement à l’invitation des médias.

Les bons conseils du Professeur DIAFOIRUS :

grandma.pngLes vacances, période d'abandon.

Reportage embarqué sur l'A13

Augmentation des denrées alimentaires : envisager le pire ?
"Quand il me regarde avec ses yeux tristes comme ça, il me file de bourdon. C'est vrai que les enfants s'y étaient attachés. Il était à ma femme, j'ai fait avec, mais à la fin, moi aussi, je m'y étais attaché" dit Jacky en réajustant son rétroviseur intérieur. "Mais avec la paralysie des pattes et l'augmentation du prix de la bouffe, on pouvait plus suivre… ça a été un choix difficile ; on n'en a parlé aux enfants ; on dira qu'il est parti en voyage bien que Kevin en ce moment est plutôt "GTA 4"".
"Ce qui m'a fait hésiter le plus longtemps, c'est le prix de l'essence du trajet ; croyez-moi, une 605, 'y en a sous le capot et ça tète…".
Maintenant, nous passons le péage de Mantes, Jacky se colle derrière une voiture et franchit sans encombre la barrière sans bourse délier : "Encore 3 € dans la vue ! Je pense que les gens comprendront ce que je fais : on s'en sort plus".
C'est la réelle émotion d'un homme acculé par les vicissitudes de la vie qui s'exprime là : "vous savez, c'est pas pour les problèmes de saleté : j'ai beau avoir un intérieur cuir, on mettait une bâche en plastique sur le canapé quand on le sortait de sa chambre pour qu'il passe quelques instant en famille. C'est uniquement un problème financier : rien que les Nike Air de Kevin j'en ai eu pour 100 €".  Il tient à me passer un morceau de Jean Ferrat : "Oural", il fond en larmes : "c'est comme ça que j'ai appelé mon chien".
Nous arrivons maintenant à destination : l'aire d'autoroute de Villeneuve-en-Chevrie : "je l'ai choisie parce qu'elle n'est pas très fréquentée à cette heure là". La voix se noue : "j'ai été obligé de poser une demie RTT".
Parking ; dernier coupe d'œil ; personne.
"vous comprenez, il y a des gens qui pourraient pas comprendre"…."Voilà une bonne chose de faite ! Il aurait eu 86 ans en juin ; autant le faire maintenant, on aurait de toute façon du le faire avant les vacances. En cette période, les hospices ne sont pas trop encombrés. Et ce sera toujours ça de gagné sur la bouffe. On pourra se prendre une formule all inclusive au Maroc, cet été, avec Laetitia. C'est quand même son père ! Il faut la consoler". Une larme s'écrase le long de ses joues. Il me sort la photo de son portefeuille et c'est d'une voix étranglée qu'il me dit en me montrant la photo de son Briard Oural : "Si le prix des croquettes continue d'augmenter chez ED, il faudra que j'envisage le pire".
C'est sou un soleil couchant que nous franchissons, collés à une Safrane, le péage de Mantes la Jolie : la magie du Rif marocain se rapproche.

La CFTC PARIS vous aide : 3 conseils pour abandonner vos grands parents

Article 222-3 du Code Pénal : "Le délaissement constitue un délit puni de cinq ans d'emprisonnement  et de 75000 €
d'amende". Alors, même si l'équilibre du budget familial est en jeu, pas question de sacrifier quelques précautions
d'usage.

1 – Confisquez tout document permettant d'identifier votre parent et par là-même de remonter jusqu'à vous.
Pas question de laisser la moindre pièce d'identité ou photo de famille. Cela tombe sou le sens.

2 – Moins évident, lui passer les mains à la soude pour effacer ses empreintes digitales. Pas la peine de lui couper
les oreilles. Il n'existe pas encore de tatouage pour personnes âgées. Article 222-1 du Code Pénal :"le fait de
soumettre une personne à des tortures ou à des actes de barbaries est puni de quinze ans de réclusion criminelle."

3 – Enlevez-lui son dentier ; le dentiste peut conserver le double de l'empreinte dentaire. Ne soyez pas malheureux,
il fera peut-être le bonheur d'une autre famille plus à même de l'aimer, de la choyer et de le chérir.