CFTC Paris | « Les temps de crise sont des appels à la conversion
983
post-template-default,single,single-post,postid-983,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

« Les temps de crise sont des appels à la conversion

« Les temps de crise sont des appels à la conversion

Interview de Joseph THOUVENEL

parue dans l’hedmadaire La Vie du 17 novembre 2011

La rigueur économique est nécessaire car notre pays a vécu trop longtemps au-dessus de ses moyens. Mais elle doit être juste et ne doit pas toucher de la même manière les plus faibles et les plus riches. Il m’arrive souvent de relire saint Thomas d’Aquin. Ce philosophe du XIIIe siècle parlait déjà du « juste salaire », qui permet de vivre dignement selon ses besoins, et du « juste prix ». Plutôt que de se lamenter, comme l’ont fait les chefs d’État lors du G20 de Cannes, on ferait mieux d’écouter la sagesse des anciens en prenant des mesures concrètes et immédiates. Par exemple, rééquilibrer les profits entre actionnaires et salariés ; taxer les plus riches ; redistribuer les énormes bénéfices de la grande distribution ; augmenter les salaires des travailleurs les plus pauvres… La crise que nous traversons me fait redécouvrir le sens de mon engagement syndical et me fait prendre conscience de la modernité de la doctrine sociale de l’Église, notamment en ce qui concerne le droit des travailleurs : « Le bien-être économique d’un pays ne se mesure pas exclusivement à la quantité de biens produits, mais tient compte de la façon dont ils sont produits et du degré d’équité dans la distribution des revenus, qui devraient permettre à tous d’avoir à disposition ce qui sert au développement et au perfectionnement de la personne. » Nous devons revenir à une économie plus humaine, au service de tous et non à celui d’une poignée de profiteurs. En condamnant le matérialisme ambiant, en dénonçant le consumérisme et en plaidant pour plus de solidarité entre les êtres, les chrétiens ont vraiment un rôle à jouer. Les temps de crise sont aussi des appels à la conversion. »