CFTC Paris | Liberté de conscience
2182
post-template-default,single,single-post,postid-2182,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Liberté de conscience

Liberté de conscience

Chronique de J. THOUVENEL du 17.03.2015 sur Radio Notre Dame (100.7)
Lire la chronique, c'est bien ! L'écouter, c'est encore mieux !

tous_egaux.jpg

Enfin ! Nous l’attendions depuis trop longtemps, certains, je sais, commençaient à désespérer de nos élus et par là même, de la République.

Il a fallu toute l’obstination éclairée d’une sénatrice : la citoyenne Françoise Laborde, pour que l’admirable proposition de loi qu’elle fît adopter par la Haute Assemblée, arrive jusqu’au palais Bourbon.

C’est fait, réjouissons-nous, les députés vont pouvoir à leur tour voter la loi, « visant à étendre l’obligation de neutralité à certaines personnes ou structures accueillant des mineurs et à assurer le respect du principe de laïcité. »

Traduction pour les non spécialistes, il s’agit d’éradiquer les comportements, signes, objets et attitudes obscurantistes.

Des exemples il y en a à foison, vous confiez votre enfant à une nounou, et oh, horreur vous vous apercevez qu’en plein mois de décembre, elle a installé une crèche dans son séjour.

Radiée des effectifs, la nounou idolâtre.

Innocemment vous avez accepté la demande de votre fils de faire partie d’un groupe de jeunes. Quelle ne fût pas votre stupéfaction navrée, quand vous vous aperçûtes qu’il s’agissait d’une sorte de groupement à l’origine douteuse. Son créateur, un étranger, fils de pasteur du nom de Powell, ayant entremêlé de façon insidieuse développement du corps et croyance de bonne femme.

La preuve, votre progéniture ramène dorénavant à la maison une littérature indigne, traitant de l’existence de Dieu et autres calembredaines.

Etre suprême merci, la vice-présidente de la commission de la culture et de l’éducation du Sénat veille au grain.

Déjà, elle appelle sur son site au rassemblement autour des valeurs de liberté, d’égalité et de la laïcité.

Vous remarquerez avec satisfaction, que la notion pernicieuse de fraternité a disparu du vocabulaire de l’élue.

La pente fatale est bien connue, on commence par affirmer que nous sommes tous frères et on finit par conclure que nous sommes issus du même père. De là à l’appeler créateur ou autres abominations déistes il n’y a pas loin.

Non, en imposant la laïcité d’état aux groupes de jeunes, nous allons pouvoir retrouver ces fiers mouvements à l’impeccable laïcité, qui ont fait au siècle dernier le bonheur de bien des peuples.

Comme les célèbres pionniers soviétiques, ou leur pendant dans l’Allemagne d’Adolphe.

Chez eux, pas la moindre trace de religion, pas d’atteinte au principe de laïcité façon Laborde.

Et quelle brillante réussite, toute cette jeunesse qui marchait au pas au rythme des idéologies matérialistes.

Vous m’excuserez, je dois vous quitter, ce matin mon horoscope annonce que si ma chronique dépasse 2mn30, j’aurai bien du malheur et comme j’ai le carré de Vénus dans le Capricorne, il ne s’agirait pas que je prenne des risques inutiles.

À la semaine prochaine !