CFTC Paris | Lu dans Entreprises et Carrières du 2 au 8 février 2016
2846
post-template-default,single,single-post,postid-2846,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Lu dans Entreprises et Carrières du 2 au 8 février 2016

Lu dans Entreprises et Carrières du 2 au 8 février 2016

entreprises_et_carrires.pngC'est sur un profond désaccord qu'a pris fin le 26 janvier l'avant-dernière séance de négociation sur le
compte personnel d'activité (GPA). Les syndicats ont contesté le retrait par le patronat du compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) du GPA, et l'ajout des droits au chômage.

Le GPA se réduirait ainsi à ces droits et au compte personnelde formation (CPF).

« Soit le C3P est dans le GPA, soit on s'arrête là. »
Ces propos de Joseph Thouvenel CFTC, qui a prématurément quitté la réunion, sont partagés par les syndicats.