CFTC Paris | lu sur objectifcarriere.fr
1465
post-template-default,single,single-post,postid-1465,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

lu sur objectifcarriere.fr

lu sur objectifcarriere.fr

 

Thouvenel (CFTC) adresse un « abécédaire » à Mélenchon sur l’accord emploi (AFP)

02 Avril 2013

 

Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC et négociateur de l’accord sur la sécurisation de l’emploi, a adressé mardi un « abécédaire » au coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, afin qu’il puisse « comprendre ce qui est réellement écrit dans le texte » de cet accord, porteur « d’importantes avancées sociales ».

« Ne doutant pas de la grande culture sociale du licencié de philosophie, et de l’impeccable honnêteté intellectuelle de l’ancien sénateur, nous avons à coeur de permettre à celui-ci de réellement appréhender la portée de ce texte et de ses très nombreuses et très importantes avancées sociales », dit M. Thouvenel dans un communiqué.

« Bien entendu, ajoute M. Thouvenel, chacun peut estimer qu’il aurait fallu encore plus. Mais, pour la CFTC, c’est en posant des actes concrets que l’on fait bouger les choses et non en s’enfermant dans le verbe et le discours ».

M. Thouvenel, qui a déposé lui-même cet abécédaire au siège du Parti de gauche, « ne doute pas doute pas qu’après avoir compris la portée réelle du texte » de l’accord, « M. Jean-Luc Mélenchon aura à coeur de le défendre et obtiendra par son action concrète des améliorations supplémentaires », indique-t-il.

M. Thouvenel énumère les « avancées » obtenues par l’accord notamment « l’encadrement et la sécurisation pour les salariés des accords de maintien dans l’emploi », « l’amélioration de la couverture de santé prévoyance pour les demandeurs d’emploi », « la création de droits rechargeables à l’assurance chômage », « la création d’un compte personnel de formation », « la généralisation à terme de la couverture complémentaire des frais de santé », ou encore « l’homologation administrative du plan social ».

L’examen du projet de loi sur l’emploi, issu d’un accord signé le 11 janvier par la CFTC et deux autres syndicats – CFDT, CFE-CGC – débute mardi à l’Assemblée nationale. Jugeant cet accord « globalement mauvais », Jean-Luc Mélenchon a affirmé que le Front de gauche allait déposer « plusieurs milliers d’amendements » à ce texte.

 

Source AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2012 Agence France-Presse.