CFTC Paris | Lundi de pentecôte
105
post-template-default,single,single-post,postid-105,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Lundi de pentecôte

Lundi de pentecôte

Communiqué de Presse

Lundi de Pentecôte,
travailler plus, pour gagner rien !


La CFTC PARIS se réjouit à l’avance, d’avoir à appeler pour la dernière fois, les salariés à la résistance civique, le Lundi 28 mai 2007 puisque selon l’adage devenu célèbre « travailler plus, pour gagner plus », il est inconcevable de continuer à obliger les salariés à travailler une journée de plus sans rémunération.

Forte du soutien de 112 parlementaires, dont beaucoup issus de la majorité présidentielle et des 130.000 pétitions qu’elle a réunies avec le CAL (Collectif des Amis du Lundi), la CFTC vous appelle à ne pas renier vos engagements : Inscrivez-vous d’ores et déjà à vos rencontres sportives ou randonnées, vos pèlerinages ou rendez-vous culturels. Réservez vos places pour les ferias et autres spectacles. Organisez vos fêtes de famille, prenez du temps avec vos parents et grands-parents, et continuez à apporter votre soutien à tous les bénévoles du monde associatif. Usez de votre droit constitutionnel : la grève !

Que vous travaillez ou non, ce Lundi de Pentecôte, cela n’empêche pas l’Etat de ponctionner mensuellement 0,3 % de la masse salariale pour la caisse dite de solidarité, en conséquence la grève ne nuit en rien au financement affecté aux personnes âgées ou handicapées.

La CFTC considère que la prise en charge des personnes âgées et handicapées, est un sujet trop sérieux pour l’évacuer par une mesurette qui vise, en fait, à rétablir la corvée. Elle estime qu’il est nécessaire d’ouvrir une véritable négociation pour assurer de façon pérenne le financement de la 5ème branche de la Sécurité Sociale.



Paris, le 23 mai 2007.