CFTC Paris | Lundi de pentecôte
101
post-template-default,single,single-post,postid-101,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Lundi de pentecôte

Lundi de pentecôte

Communiqué de Presse

Suppression d’un jour férié
Lundi de Pentecôte : Tous à la grève !


La CFTC appelle à la résistance civique en couvrant tous les salariés par mot d’ordre national de grève pour le lundi 28 mai 2007*

Ne reniez pas vos engagements !

Inscrivez-vous d’ores et déjà à vos rencontres sportives ou randonnées, vos pèlerinages ou rendez-vous culturels. Réservez vos places pour les ferias et autres spectacles. Organisez vos fêtes de famille et continuez à apporter votre soutien à tous les bénévoles du monde associatif. N’annulez pas vos voyages, mais réservez vos places dans les hôtels, organisez vos déplacements vers vos parents et grands-parents.

Refusez la « corvée »,

Usez de votre droit constitutionnel : la grève !

Que vous travaillez ou non ce Lundi de Pentecôte, cela n’empêche pas l’Etat de ponctionner mensuellement 0,3 % de la masse salariale pour la caisse dite de solidarité, en conséquence la grève de ce jour ne nuit en rien au financement affecté aux personnes âgées ou handicapées.

La CFTC PARIS rappelle qu’à la différence des salariés, les professions libérales, les chefs d’entreprises, les rentiers et les parlementaires ne sont pas soumis à la corvée du lundi de Pentecôte.

La CFTC PARIS considère que quand le slogan : « travailler plus pour gagner plus » fait florès, il faut déjà payer toutes les journées travaillées.


*De la même façon, certaines entreprises ayant choisi le jeudi de l’Ascension comme jour de corvée obligatoire, la CFTC couvre les absences de ces jours par un mot d’ordre de grève nationale.

Paris, le 30 avril 2007.

Joseph THOUVENEL