CFTC Paris | Meubles Cauval : la CFTC écrit au Ministre
2159
post-template-default,single,single-post,postid-2159,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Meubles Cauval : la CFTC écrit au Ministre

Meubles Cauval : la CFTC écrit au Ministre

Cauval : la CFTC veut une intervention de la BPI


Les négociations se poursuivent entre Cauval et But sous l’égide du ministère de l’Industrie.

Dans ce contexte, la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) a adressé un communiqué au ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, et à son homologue du Travail et de l’Emploi, François Rebsamen : « Les 1 800 salariés de Cauval et leurs familles comptent sur le Gouvernement. Le fond du problème semble être lié à un souci de trésorerie qui devrait pouvoir être résolu dans les meilleures conditions, via notamment l’engagement des banques. Il est certain que, dans ce cas de figure, une garantie apportée par l’État à travers, par exemple, la banque publique d’investissement (BPI) serait un élément déterminant pour la continuité de l’activité et l’avenir des salariés et de leurs familles», indique Joseph Thouvenel, vice-président du syndicat.

Article paru dans L’Est éclair du 3 mars 2015.