CFTC Paris | Non à une taxe sur les tickets restaurants et les chèques vacances
587
post-template-default,single,single-post,postid-587,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Non à une taxe sur les tickets restaurants et les chèques vacances

Non à une taxe sur les tickets restaurants et les chèques vacances

Une objection ferme à cette proposition.
 

La CFTC s’oppose fermement à une taxation sur les tickets restaurant et les chèques vacances. 
 
Le Gouvernement doit chercher de nouveaux modes de financement ailleurs que dans les poches des salariés. C’est pour répondre à de faibles niveaux de salaires alors que les prélèvements obligatoires ne cessent d’augmenter, que ces titres ont été mis en place par les comités d’entreprises, afin de redonner un peu de pouvoir d’achat aux salariés. Ils sont aujourd’hui devenus indispensables à tous les salariés.
 
La CFTC s’oppose à cette nouvelle taxation, qui est encore une attaque contre le pouvoir d’achat, déjà bien malmené depuis le début de la crise.
 
Pour la CFTC, les compensations à destination des salariés et de leur famille ne peuvent pas servir à renflouer les caisses déficitaires.