CFTC Paris | Nouveaux Martyrs
2251
post-template-default,single,single-post,postid-2251,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Nouveaux Martyrs

Nouveaux Martyrs

 

Chronique de J. THOUVENEL du 28.04.2015 sur Radio Notre Dame (100.7)
Lire la chronique, c'est bien ! L'écouter, c'est encore mieux !
 

chretiens_orient_repere.jpg« Merci de vous dresser avec fermeté contre une cruauté pour laquelle on ne trouve pas de mots assez forts pour la décrire et la quantifier » m’écrit depuis New-York le directeur exécutif du MOUNT SINAI ROOSELVELT HOSPITAL CENTER.

Ce message, comme beaucoup d’autres m’a été adressé, suite à la  chronique que j’ai consacré il y a quelques semaines au martyr des chrétiens d ‘orient.

Hier, c’est un ami journaliste qui me confiait, ne pas comprendre le manque de réaction de nos compatriotes face à ce qu’il faut bien appeler un génocide. N’en déplaise à Henri Tincq, spécialiste des religions au Monde qui reproche à Jean d’Ormesson d’avoir dénoncé un « génocide des chrétiens d’orient ».

Si il ne s’agissait d’enfants, de femmes, d’hommes, persécutés, enlevés, torturés, assassinés, je gausserai volontiers sur la capacité qu’ont nombre de nos intellectuels à ergoter sur le détail plutôt que de traiter de l’essentiel.
En cas de doute sur la justesse de l’expression employée par le titulaire du siège n° 12 à l’académie Française, il suffit d’ouvrir le petit Robert : « génocide, destruction méthodique d’un groupe ethniques. Par extension extinction d’un groupe de personnes en peu de temps ».

Comme Matanios el SHEIKH 85 ans, son épouse Habsah 75 ans, leur fille Njala 45 ans, Ranim et son frère Fadi leurs petits-enfants jetés vivants dans un puit à SADAD par les DJIHADISTES.

Combien reste-t-il des 5 millions de chrétiens IRAKIENS ?

Peut-on ignorer les paroles du Pape François lors des célébrations Pascales ?
« Ils sont nos martyrs d’aujourd’hui et ils sont si nombreux. Nous pouvons même dire qu’ils sont plus nombreux qu’au premier siècle de la chrétienté ».

Et pendant ce temps à l’ONU, on discute, on palabre, on  analyse. Bientôt sans doute on colloquera, de dignes conférenciers viendront expliquer à un parterre de diplomates esbaudis, qu’effectivement il doit y avoir un problème, et que certaines populations chrétiennes du Moyen orient et d’Afrique sont traitées de façon sans nul doute condamnable.

Et DAECH de continuer à soumettre des régions entières par la terreur organisée et systématique, s’armant toujours plus, s’armant toujours mieux grâce aux millions de dollars que lui apporte la vente du pétrole. Sans que les autorités internationales ne s’inquiètent de qui achète ce pétrole et de la façon dont il est transporté pour être raffiné et distribué.

On arrivera difficilement à me faire croire que des centaines de milliers de barils de pétrole, se transportent à dos de chameaux à l’abri des dunes, ou à bord de quelques 4×4, couleur sable.

Alors mes amis, alors c’est à nous de nous lever, pacifiquement et avec détermination, pour dénoncer ce crime contre l’humanité qui se perpétue au quotidien et sous nos yeux dans l’apathie générale.

Nous en avons le droit !

Nous en avons le devoir !

www.nouveaux-martyrs.com