CFTC Paris | Pas touche aux retraites des mères !
436
post-template-default,single,single-post,postid-436,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Pas touche aux retraites des mères !

Pas touche aux retraites des mères !

Les propositions de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) concernant la réforme de la majoration de durée d’assurance (MDA), votées lors de son conseil d’administration (CA) du 10 septembre, vont à l’encontre de celles défendues par la CFTC.
 
Les représentants de la CFTC au sein du CA de la Cnav, s’y sont opposés, mais le projet a recueilli la majorité des voix.
 
Les pistes de la Cnav, si elles étaient retenues, pénaliseraient demain les mères salariées du privé, leur niveau de retraite serait amputé du juste rattrapage dont elles bénéficiaient jusqu’à aujourd’hui pour une retraite à taux plein.
 
Le projet prévoit, en effet, le maintien de la majoration de huit trimestres par enfant, mais scindée en deux :quatre trimestres attribués à la mère au titre de la grossesse, de l’accouchement et de la maternité, quatre au titre de l’éducation du jeune enfant (en distinguant les enfants nés et à naître, à la date d’entrée en vigueur de la loi).
 
“Pour la CFTC, la retraite des femmes ne peut être ainsi découpée. Et l’enfant ne doit pas être pris en otage entre les parents”, s’est offusquée Pascale Coton.
 
Une autre des propositions CFTC est celle d’accorder une majoration équivalente de huit trimestres au titre de l’adoption (sous condition que l’adoptant s’arrête de travailler pour une durée équivalente à un congé maternité), elle a été écartée.
 
La Confédération a décidé de réagir. Elle lance une pétition en appelant “les femmes et les familles à se saisir de ce grand débat qui pourrait affecter fortement leur niveau de retraite”.
 
De leur côté, Pascale Coton et Patrick Poizat enchaînent les rendez-vous avec les parlementaires.
 
La CFTC continue de défendre le maintien des huit trimestres de bonification afin que la future réforme, inscrite au PLFSS 2010, soit examinée en évoluant dans un sens favorable à un niveau de retraite décent pour toutes les mères de familles!

 

>> Télécharger la pétition MDA au format pdf