CFTC Paris | Privé ou Public ? Priorité au bien commun !
818
post-template-default,single,single-post,postid-818,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Privé ou Public ? Priorité au bien commun !

Privé ou Public ? Priorité au bien commun !

C’est pour cette raison que les coupures d’électricité se multiplient. Entre 2007 et 2010, le temps moyen de coupure d’électricité en France a été multiplié par 3.

 

Après la tempête de 1999, les experts avaient planché. Résultat : il fallait investir 550 millions d’euros par an, jusqu’en 2017, pour consolider le réseau. Or, EDF n’y consacre que 170 millions par an.

 

Vous pouvez donc préparer vos bougies. Si ce n’est pour aujourd’hui, ce sera pour demain, et je vous promets qu’après la grande coupure qui désorganisera notre pays, on mettra sur pied une belle commission d’enquête, avec saisine du Parlement, interpellation de l’opposition…

 

Certains ressortiront les 10 milliards investis dans les années 90 en Amérique du Sud par EDF, qui se sont révélées des opérations calamiteuses, d’autres nous diront que c’est la faute de l’Europe, quelques cadres dirigeants seront mis au placard doré, un Ministre démissionnera…

 

Cela fera une bien belle agitation.

 

Ou alors, l’autorité publique change le statut d’EDF, en y mettant les garde-fous nécessaires, en veillant au respect des obligations en matière d’entretien et de développement du réseau.

 

A la semaine prochaine !