CFTC Paris | Rachat d’Opel par PSA. Entretien avec Franck Don, Délégué syndical central CFTC dans le groupe PSA
5341
post-template-default,single,single-post,postid-5341,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Rachat d’Opel par PSA. Entretien avec Franck Don, Délégué syndical central CFTC dans le groupe PSA

Rachat d’Opel par PSA. Entretien avec Franck Don, Délégué syndical central CFTC dans le groupe PSA

Avec d’autres syndicats, la CFTC a estimé que l’acquisition d’Opel par le groupe PSA était une « opportunité intéressante ». Pour quelles raisons? Et quelles garanties avez-vous reçues de la part de la direction concernant le maintien des emplois?

Franck Don: En 2013, l’entreprise était au bord du dépôt de bilan, d’où l’entrée dans le capital d’un groupe chinois et de l’État qui, depuis, a vendu ses parts à Bpifrance. Nous étions dans une situation extrêmement difficile.

 

suite de l’entretien avec Franck Don