CFTC Paris | Radio Vatican : Réforme du code du travail : les inquiétudes de la CFTC
2933
post-template-default,single,single-post,postid-2933,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Radio Vatican : Réforme du code du travail : les inquiétudes de la CFTC

Radio Vatican : Réforme du code du travail : les inquiétudes de la CFTC

Des centaines de milliers de personnes ont défilé ce mercredi à Paris et dans de nombreuses villes de France contre le projet de réforme de la loi du travail. De nombreux syndicats et une vingtaine d’organisations de jeunesse avaient appelé à la mobilisation. Ils ont réuni quelque 220 000 manifestants dans tout le pays, selon le ministère de l’Intérieur, et plus de 450 000 selon les syndicats.

7_mars_2016.jpgLa ministre du Travail, Myriam El Khomri, entend avec cette loi infléchir le taux de chômage qui a franchi le cap des 10 %. «C’est le même taux qu’il y a 20 ans» souligne-t-elle précisant que «l’enjeu de cette réforme, c’est de pouvoir justement améliorer l’accès à l’emploi» en introduisant notamment plus de flexibilité aux règles existantes.

Ses détracteurs dénoncent une «loi des patrons» et considèrent que ce projet de loi met le salarié dans une situation de fragilité et de précarité. Ils critiques plusieurs points et notamment le plafonnement des indemnités prud'homales et l’assouplissement des critères pour les licenciements économiques.

Le gouvernement a entamé des consultations avec les partenaires sociaux et espère, d'ici au 24 mars, date à laquelle le texte doit être adopté par le Conseil des ministres, convaincre un certain nombre de syndicats. Nous avons interrogé l’un d’eux, la CFTC, la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens, qui dès février avait demandé une évolution du projet et non un retrait. Son vice-président, Joseph Thouvenel, nous livre ses réticences mais aussi ses espoirs. Il répond à Hélène Destombes :

rv.png