CFTC Paris | RECHERCHE ET INDUSTRIE : TROIS ANS POUR LA PRISE EN COMPTE DES PROPOSITIONS CFTC
1346
post-template-default,single,single-post,postid-1346,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

RECHERCHE ET INDUSTRIE : TROIS ANS POUR LA PRISE EN COMPTE DES PROPOSITIONS CFTC

RECHERCHE ET INDUSTRIE : TROIS ANS POUR LA PRISE EN COMPTE DES PROPOSITIONS CFTC

Le 15 octobre 2009, Jacques Voisin présentait « Les propositions de la CFTC concernant la Stratégie Nationale de Recherche et d’Innovation » (*).

En particulier, la CFTC déplorait la faiblesse du dialogue entre recherche publique et recherche privée, le manque de lien entre l’entreprise et les chercheurs. La CFTC proposait une démarche active des acteurs de l’innovation auprès des entreprises, une amélioration des règles relatives à la propriété intellectuelle, une mobilité accrue des chercheurs du public au privé, une politique résolue de rapprochement des partenaires de l’industrie et de la recherche…

Trois ans plus tard, en novembre 2012, quinze mesures « pour améliorer l’impact économique de la recherche publique » (**) étaient décidées par le gouvernement. Elles recoupent largement les propositions de la CFTC faites en 2009 et montrent, dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, la pertinence des analyses et des propositions de la CFTC. 

 Joseph Thouvenel

(*) La présentation de J.Voisin et le document CFTC complet de 11 pages peuvent être consultés sur le web :

 www.cftc.fr/ewb_pages/a/actualite-10890.php

(**) Les 15 mesures du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en date de novembre 2012 :

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/transfert/05/2/DP-15_mesures_pour_le_transfert_de_la_recherche_232052.pdf