CFTC Paris | Réponse à la photo mystère du 9 mars 2015.
2166
post-template-default,single,single-post,postid-2166,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Réponse à la photo mystère du 9 mars 2015.

Réponse à la photo mystère du 9 mars 2015.

Il s’agit d’une cabane érigée face à leur entreprise par les salariés des concessionnaires automobiles de la région de Saguenay au Québec.

Depuis plus de deux ans les employeurs leur interdisent de travailler.

C’est le « Lock-out » (bloquer dehors), pratique Anglo-saxonne qui consiste à l’occasion d’un conflit pour un employeur, à interdire à ses salariés de travailler et donc à les priver de rémunération.

Depuis plus de 730 jours, les salariés qui ont voté à bulletin secret à 99.1% le refus de céder au dictat de l’employeur, se relaient dans des baraquements de fortune pour informer le public de leur situation.

N’oublions pas qu’au mois de février au Québec, le thermomètre est resté sous moins 30° pendant plus de trois semaines.

La pratique du lock-out est interdite en France.

Quand certains parlent du « modèle Anglo-saxon », il y a sans doute de quoi réfléchir…