CFTC Paris | Résolutions de début d’année.
1386
post-template-default,single,single-post,postid-1386,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Résolutions de début d’année.

Résolutions de début d’année.


Chronique de J. THOUVENEL du 01.01.2013 sur Radio Notre Dame (100.7)
Lire la chronique, c’est bien ! L’écouter, c’est encore mieux !

 

Non seulement c’est la période, mais de plus c’est le jour !

 

Celui des vœux, des souhaits, des bonnes résolutions pour l’année à venir. Celles que nous tiendrons et les autres.

 

Pour ceux qui auraient du mal à formaliser leurs engagements positifs pour 2013, je vais me permettre de vous faire deux suggestions…

 

D’abord, en cette période où la famille est bien malmenée, où certains proposent de remplacer le père et la mère par parent 1 et parent 2, commençons par offrir un dimanche à des familles.

 

De quelle façon ?

 

Mais le plus simplement du monde, en ne fréquentant pas les grandes surfaces et autres centres commerciaux le jour du Seigneur.

 

Un peu comme vous avez fait si naturellement pour la FNAC ou VIRGIN quant ils ont décidé d’ouvrir jusqu’à 1 heure du matin.

Pas de clients et hop, fini les horaires pour insomniaques consuméristes.

 

Aidez plutôt l’emploi, faites vivre nos marchés traditionnels et nos commerces de proximité.

Car vous l’avez sans doute remarqué, au rayon chaussures de votre grande surface, zéro salarié contrairement à la boutique du coin de la rue qui fait travailler une, deux ou trois personnes.

 

Au cours de l’An Neuf, mobilisez-vous pour que soit éradiqué ce furoncle social qu’est le dimanche travaillé dans les grandes surfaces.

 

2ème bonne résolution : cessez de grimacer quand vous voyez apparaître Mme Duflot et son grand orchestre médiatique à la télévision. La pauvre a bien assez de soucis comme ça !

Ecolo, le pouvoir l’a dotée d’une voiture avec chauffeur ; partisan de la confiscation des biens du clergé, la pauvrette ignore que c’est fait depuis 1905….

Femme de conviction, opposée au traité monétaire européen ; ce qui est parfaitement son droit ; elle a poussé le sens de l’abnégation jusqu’à renier ses envolées lyriques de Secrétaire Générale d’Europe écologie Les Verts, opposée à « ce texte inique, au service des seules puissances d’argent. »

 

Et pourquoi ? Pour continuer à être véhiculée dans cette atroce chose nommée automobile ?

Un sacerdoce, vous dis-je !

 

Je l’ai même vue, vue de mes yeux vue, dans une petite robe noire style Passy Neuilly, agrémentée d’un collier façon perle, poser pour les photographes sur fond de boiserie XVIIIème siècle.

 

Ah ! On est loin de la culture du topinambour sur lie de déchets ménagers et crotte de gallinacés.

 

Devant tant de rigueur intellectuelle, de culture et d’engagement désintéressé, chapeau bas Mesdames et Messieurs les calotins.

Ensemble soutenons Cécile, portons-là aux nus et notre étrange époque aura l’Icône qu’elle mérite.

 

Bonne et excellente année à toutes et à tous !

 

Et à la semaine prochaine !