CFTC Paris | Salaud de pauvre
1117
post-template-default,single,single-post,postid-1117,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Salaud de pauvre

Salaud de pauvre

Savez-vous que les abattoirs de poulets, les hôtels, les fermes cultivant les tomates n’arrivent pas à recruter ?

 

Même les chômeurs refusent ces emplois et ce, sous le fallacieux prétexte qu’ils sont sous-rémunérés et sans assurance santé, ni cotisation retraite.

 

Si ces fainéants de chômeurs commencent à exiger de ne pas crever de faim sur leurs vieux jours au cas où ils auraient survécu à une maladie ou un accident non soigné durant leur carrière professionnelle, où allons-nous ?

 

Heureusement, ce n’est pas chez nous que ces outrances ont lieu, mais dans l’Etat de l’Alabama aux USA !

 

Information rapportée par l’hebdomadaire Businessweek