CFTC Paris | Santé : appel à la grève du 29 novembre
1356
post-template-default,single,single-post,postid-1356,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Santé : appel à la grève du 29 novembre

Santé : appel à la grève du 29 novembre

>>>>> téléchargez le tract intersyndical

 

PARIS, 23 nov. 2012 (AFP) – Trois syndicats (CFTC, CGT et FO) ont lancé un appel à la grève, le 29 novembre, des personnels des établissements médicaux-sociaux non lucratifs, pour dénoncer la remise en cause de leur convention collective.
Depuis deux ans et demi, les syndicats et le patronat, représenté par la fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne (FEHAP), bataillent sur la révision de la convention collective régissant les salariés des champs sanitaire, social et médico-social, qui date de 1951.
Elle concerne 230.000 salariés et 3.000 établissements.
La révision prévoit un abaissement des conditions de travail et une flexibilité plus grande dans l’organisation du travail, pour dégager des marges de manoeuvre financières et rendre les cliniques plus attractives pour les médecins et infirmiers, dénoncent les syndicats.
La CFTC déplore notamment la remise en cause de la récupération des joursfériés lorsque ceux-ci tombent sur des jours de repos.
Pour l’instant, la CFDT a décidé de signer l’avenant de la convention, issu des négociations avec la FEHAP.
Dans un communiqué commun, la CFTC, la CGT et FO ont indiqué qu’elles envisageaient de s’y opposer et appelaient « tous les salariés à se mettre en grève massivement le 29 novembre ».
 « Si on s’oppose à l’avenant, il n’y aura plus de convention collective du tout, ce qui fera perdre tous les avantages acquis depuis 1951, et on reviendra au droit du travail », a expliqué à l’AFP Michel Rollo, de la CFTC.