CFTC Paris | Se tuer à la tâche !
1740
post-template-default,single,single-post,postid-1740,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Se tuer à la tâche !

Se tuer à la tâche !

Il aura fallu la mort par épuisement d’un jeune stagiaire de 21 ans à Londres pour que son employeur ; la Bank of America Merrill Lynch ; revienne à un peu, trop peu, trop trop peu, de bon sens.

Grande avancée sociale ! Les salariés surexploités de Wall Street auront dorénavant un minimum de 4 jours de repos par mois. Vous avez bien lu ! 2 X 2 ; 1 + 1 + 1 + 1.

Fabuleux ! Mais que vont –ils faire de tout ce temps ? Comment en est on arrivé là ?
Les jeunes diplômés et autres analystes sont « volontaires » pour travailler plus que des bêtes, pour être distingués par le chef et promu avec gros bonus à la clef.
Pour ce faire, ils avalent des semaines allant jusqu’à 110h.
Ils dorment sur des canapés, dans les bureaux ou sur la moquette.
Il aura fallu la mort de ce jeune pour que des mesures soient prises.

Chez JP MORGAN, c’est un week end  protégé, par mois, qui a été institué. N’est ce pas trop ? Nous glissons vers le respect du repos dominical, une horreur !
Bien pire ! Au Crédit Suisse, plus personne dans les bureaux le vendredi après 18h00.
 
…Un laxisme bien inquiétant…