CFTC Paris | SMIC 60 ans après, impossible de vivre avec décemment en Ile de France.
538
post-template-default,single,single-post,postid-538,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

SMIC 60 ans après, impossible de vivre avec décemment en Ile de France.

SMIC 60 ans après, impossible de vivre avec décemment en Ile de France.

60 ans après, la CFTC PARIS constate que le salaire minimum qui a été créé pour permettre à une famille de vivre dignement ne répond plus aux objectifs assignés.

 

Sur Paris et la Région Parisienne, comment une famille peut elle se loger dignement avec 1055, 42 € alors que c’est déjà pratiquement impossible pour un salarié seul ayant un si faible revenu.

 

 La hausse de l’immobilier et son corollaire celle des loyers éloigne des centaines de milliers de salariés de la Capitale, non par choix, mais par nécessité. Ceux-ci se trouvent alors confrontés au coût des transports et à leur fonctionnement de plus en plus aléatoire.

 

60 ans après, force est de constater que les pouvoirs publics ; loin de la réalité vécue par les salariés ; s’appuyant sur des statistiques tronquées (notamment par la sous évaluation du coût du logement dans les indices) ont trahi l’idée des initiateurs du SMIC : un salaire permettant à une famille de vivre dignement.

 

Pour la CFTC PARIS, il est indispensable de fortement revaloriser le salaire minimum pour tous les franciliens.

 

 

 

 Paris, le 11 février 2010.