CFTC Paris | Soutien aux salariés de Sagem Défense Sécurité
879
post-template-default,single,single-post,postid-879,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Soutien aux salariés de Sagem Défense Sécurité

Soutien aux salariés de Sagem Défense Sécurité

Manifestation lundi 20 juin à l’inauguration

du salon aéronautique du Bourget

Les syndicats de Sagem défense sécurité (groupe Safran), inquiets des conséquences du projet de rapprochement d’activités de Thalès et de Safran, ont appelé les salariés à manifester le 20 juin, lors de l’inauguration du salon aéronautique du Bourget (Seine-Saint-Denis).

« La mobilisation va donc se poursuivre et augmenter d’intensité jusqu’au retrait total du projet », a indiqué dans un communiqué l’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CGT, CFTC et FO.

Une manifestation organisée mercredi dernier à Paris avait rassemblé « plus de 800 salariés près du ministère de la Défense », a ajouté l’intersyndicale. Les manifestants « ont exprimé leur exaspération face à la tentative de passage en force de l’Etat pour imposer des échanges d’activités industriellement absurdes pour les deux groupes et pour l’industrie aéronautique et de défense française », dit-elle.

Ils ont également tenu à « dénoncer les conséquences sociales désastreuses qui en découleront ».

Une délégation, reçue ce jour-là au ministère de la Défense, a demandé « l’arrêt immédiat des négociations sur le projet en cours » et remis une pétition signée par près de 3.000 salariés de Sagem.

Les groupes Thalès et Safran discutent du rapprochement de certaines de leurs activités militaires, notamment sous la pression de l’Etat soucieux de rationaliser ses investissements dans la recherche.

L’Etat est actionnaire de Thalès (27%) et de Safran (30%).