CFTC Paris | Tout le monde en parle
56
post-template-default,single,single-post,postid-56,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Tout le monde en parle

Tout le monde en parle

Vuitton: le gouvernement est intervenu pour l’ouverture dominicale


La CFTC Paris a dénoncé mercredi dans un communiqué l’intervention du ministère de l’Emploi en faveur de l’ouverture le dimanche du magasin Louis Vuitton des Champs-Elysées, avec un courrier à la Cour d’appel demandant d’annuler un jugement du tribunal administratif de mai.

Le 31 mai, le tribunal administratif de Paris avait annulé l’autorisation d’ouvrir le dimanche concédée fin décembre 2005 par la préfecture au magasin Louis Vuitton (maroquinerie) dans le quartier des Champs-Elysées.

LVMH, la maison-mère de Vuitton, a fait appel. En attendant la décision sur le fond, la cour d’appel a autorisé le magasin à ouvrir le dimanche.

Dans un courrier adressé en juillet au président de la cour administrative d’appel, et dont la CFTC a eu connaissance mercredi, le directeur des relations du Travail, Jean-Denis Combrexelle, demande de « bien vouloir annuler le jugement du tribunal administratif ».

Le représentant du ministère de l’Emploi estime notamment que le magasin est « aussi un espace artistique et culturel en raison de son agencement », ce qui justifierait selon lui l’ouverture dominicale.

« Les produits Louis Vuitton sont de renommée internationale et constituent l’une des vitrines de la mode parisienne; ils sont un des emblèmes des souvenirs de Paris pour les touristes étrangers », poursuit M. Combrexelle.

L’Union départementale CFTC de Paris « s’étonne » de cette intervention. « Assimiler des sacs à mains, chaussures et autres articles de maroquinerie à des oeuvres culturelles reste et demeure une escroquerie intellectuelle visant à contourner la loi sur le repos dominical », commente le syndicat chrétien.


11-10-2006 – PARIS, 11 oct 2006 (AFP) – © 2006 AFP