CFTC Paris | Travail du dimanche : La CFTC écrit aux députés Européens
356
post-template-default,single,single-post,postid-356,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Travail du dimanche : La CFTC écrit aux députés Européens

Travail du dimanche : La CFTC écrit aux députés Européens

Madame, Monsieur le député,

La déclaration écrite 009/2009 sur la protection du dimanche férié en tant que pilier essentiel du modèle social européen et élément du patrimoine culturel européen, déposée conformément à l’article 116 du règlement, a été proposée à votre signature par vos collègues Anna Zaborska, Martin Kastler, Jean-Louis Cottigny, Patricia Toia et Konrad Szymanski.

Vous n’ignorez pas que ce point relève des grandes questions de civilisations : considérons-nous qu’il est nécessaire d’avoir un temps dans la semaine où la production et la consommation sont entre parenthèses pour permettre la vie familiale, associative, culturelle et religieuse, voulons-nous ou pas voir l’espace européen transformé en immense galerie marchande aseptisée, sous la pression plus ou moins douteuse de lobbies marchands.

Vivement discuté en France, cette question fait éminemment partie des questions européennes : le dimanche est un point commun entre nos pays et il est aussi important de le maintenir comme élément donnant un visage à l’union européenne.

La CFTC est particulièrement surprise et déçue, de ne pas voir votre signature au bas de cette déclaration écrite (à moins que vous ne l’ayez signée récemment auquel cas ce courrier serai évidemment obsolète) dans la liste des actuels signataires.

Avec l’expression de notre haute considération et en restant à votre entière disposition pour échanger sur ce véritable choix de civilisation que représente le repos dominical.

 

Joseph THOUVENEL
Secrétaire Général Adjoint