CFTC Paris | Travail du dimanche, ON VOUS MENT !
368
post-template-default,single,single-post,postid-368,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Travail du dimanche, ON VOUS MENT !

Travail du dimanche, ON VOUS MENT !

Tract à télécharger

 

Pour la 4ème fois en quelques mois, le Docteur Mallié propose un texte visant à étendre les dérogations au travail le dimanche. Son texte est bourré de contrevérités et d’aberrations dont au moins deux gros mensonges.

 

1er mensonge : le volontariat des salariés.

 

Citation du texte du Docteur Mallié : « Un employeur ne pourra refuser d’embaucher une personne qui refuse de travailler le dimanche ».

 

Oser écrire cela dans un texte de loi, c’est prendre employeurs et salariés pour des idiots !

Si j’ai un commerce qui ouvre le dimanche et qu’une personne se présente pour travailler chez moi en précisant « je refuse de travailler le dimanche », que se passera-t-il ?

 

Dans le monde merveilleux de la fée Clochette et dans celui du Docteur Mallié, l’employeur n’a pas le droit de refuser l’embauche. Et dans la vraie vie ?

 

Pour la CFTC, tant que le contrat de travail est un contrat de subordination, ce n’est pas le salarié qui s’embauche, décide de l’organisation de son temps de travail, s’accorde des primes ou des augmentations, se promeut ou se licencie.

Selon un sondage IPSOS de décembre 2008, 85,3% des cadres supérieurs pensent que les salariés n’auront pas la possibilité de refuser de travailler le dimanche si l’employeur leur demande. En clair, ceux qui donneraient l’ordre de travailler, savent que le volontariat c’est pipeau.

 

2ème mensonge : C’est dans les seules zones touristiques et thermales que TOUS les types de commerces pourront ouvrir le dimanche.

 

Mais personne n’est capable de donner une définition précise des zones touristiques. la façade atlantique, le pourtour méditerranéen, les côtes de la mer du Nord, les Alpes, les Pyrénées, le Massif Central, les châteaux de la Loire, Paris, Lyon, Reims, Caen, Rodez, Craponne-Sur-Arzon, les Vosges, nos vignobles, nos bocages, nos forêts, etc., etc., ne sont-ils pas des zones touristiques ? Jusqu’à cet entassement de béton qu’est La Défense, classé zone touristique en février dernier par le Préfet des Hauts de Seine.

 

Demain, toute la France peut-être touchée.

 

Pour la CFTC, il est préférable de valoriser auprès des étrangers nos particularismes, notre patrimoine, plutôt que de banaliser notre art de vivre en proposant comme haut lieu touristique des têtes de gondoles comme l’on peut en trouver dans tous les magasins du monde.

 

La CFTC réaffirme la nécessité de sauvegarder un temps dans la semaine où la production et la consommation sont entre parenthèses pour permettre le développement harmonieux de la vie familiale, personnelle, culturelle, associative et spirituelle.

 

SOUTENEZ la CFTC

en pétitionnant sur www.cftc-paris.fr,

votre pétition sera directement renvoyée

aux députés de votre département.

 

 

 

 

PETITION

A renvoyer à

CFTC PARIS – 5 avenue de la Porte de Clichy – 75017 PARIS

ou par fax au 01.44.85.22.23

 

 

Je soutiens la CFTC dans son action pour la sauvegarde du repos dominical

 

Nom : ……………………………………………………… Prénom : ………………………………………………………..……

Je souhaite être contacté au : ……………………………………………………..………………………………………………….

 

                                                                                               Signature