CFTC Paris | Une bonne Nouvelle ???
1984
post-template-default,single,single-post,postid-1984,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Une bonne Nouvelle ???

Une bonne Nouvelle ???

 


Chronique de J. THOUVENEL du 07.10.2014 sur Radio Notre Dame (100.7)
Lire la chronique, c’est bien ! L’écouter, c’est encore mieux !

Enfin une bonne nouvelle, le porte parole du gouvernement Monsieur Stéphane LE FOLL vient de déclarer qu’il n’y avait : « pas de coupes budgétaires dans la politique familiale » tout juste y a-t-il «des décisions qui vont modifier les règles qui existent aujourd’hui ».
Déclaration faîte à l’issue du conseil des ministres, ce qui est pour le moins rassurant, car les mêmes propos tenus à la sortie de la fête de la bière du Mans, après une rillette partie, aurait pu laisser croire que grisé par le houblon la langue du ministre est fourchée.
Pas du tout, le conseil s’est tenu normalement, avec café, thé, eau plate ou gazeuse mais point de ces nectars qui font tourner têtes et langues.
Comment ? Diront les mauvais esprits ? Et les 700 millions d’euros d’économies infligés à la branche famille, au budget 2015 de la sécurité sociale, la réduction de la durée du congé parental pour les mères, la division par trois de la prime de naissance à partir du deuxième enfant, le report de 14 à 16 ans de la majoration des allocations familiales, la baisse de l’aide à la garde d’enfants pour certaines familles, le nouvel abaissement du plafond du quotient familial.
– De la roupie de sansonnet ?
– Un effet d’imagination ?
Les amis reprenez-vous ! En français les mots ont un sens, les choses sont claires et parfaitement dîtes. « Pas de coupe budgétaire dans la politique familiale ! »
Qu’est-ce qu’une coupe ? Le petit robert nous éclaire : « prix qui récompense le vainqueur »
Force est de reconnaître à Monsieur LE FOLL la force d’âme, le cran, voire l’audace d’avouer la vérité, aussi cruelle fut-elle.
Le budget de la politique familiale tel qu’élaboré pour 2015 ne mérite pas de récompense.
C’est le moins que l’on puisse dire ! Comme l’on justement relevé, les AFC (Associations Familiales Catholiques) : « Ces décisions marquent une rupture forte avec les principes, même de la politique familiale jusque là tournée vers le libre choix.
En imposant le fractionnement du congé parental et l’obligation pour les familles de le partager entre le père et la mère, le gouvernement porte une atteinte grave à ce libre choix et impose un modèle familial »
À cela les promoteurs de ces mesures répliquent budget, finance, économie, parité forcée.
C’est au Pape François que l’on doit la meilleure réponse. « On jette les enfants, on jette les jeunes parce qu’ils n’ont pas de travail et les vieux sous le prétexte de maintenir un système économique au centre duquel on ne place pas la personne humaine mais l’argent ».

À la semaine prochaine !