CFTC Paris | Valeurs actuelles – François d’Orcival (suite)
1236
post-template-default,single,single-post,postid-1236,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Valeurs actuelles – François d’Orcival (suite)

Valeurs actuelles – François d’Orcival (suite)

Le 13 juillet nous adressions à Monsieur François d’Orcival la lettre suivante :

 

Monsieur le Président,

Dans votre éditorial en date du 12 juillet 2012, vous affirmez, parlant de François Hollande, je cite « On peut avoir la quasi certitude que ceux qui l’ont conduit au pouvoir, les syndicats, lesquels ont tous appelé à voter pour lui, seront les dindons de sa farce ».

Je ne me permettrais aucun jugement de valeur sur votre opinion concernant le Président de la République, la farce ou les dindons, par contre je vous serais reconnaissant de bien vouloir m’indiquer quand et en quels termes le syndicat CFTC a appelé à voter François Hollande ?

En l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes respectueux et interrogatifs sentiments.

Joseph Thouvenel

Dans le numéro de Valeurs Actuelles en date du 26 juillet 2012, sous le titre en gras « une lettre de la CFTC », l’intégralité de notre courrier était publiée.

François d’Orcival poussant même la courtoisie jusqu’à nous adresser un mot personnel commençant par « Pan sur le bec ! Comme on dit chez un confrère ! C’est bien dit et bien écrit ».

Il est rare qu’un journaliste à qui nous écrivons pour faire part d’un désaccord avec le contenu de ses papiers, daigne répondre.

Il est exceptionnel qu’il le fasse avec tant d’élégance.

Que François d’Orcival en soit remercié.

Joseph Thouvenel