CFTC Paris | Affirmer nos valeurs
2096
post-template-default,single,single-post,postid-2096,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Affirmer nos valeurs

Affirmer nos valeurs

Chronique de J. THOUVENEL du 13.01.2015 sur Radio Notre Dame (100.7)
Lire la chronique, c’est bien ! L’écouter, c’est encore mieux !

L’assassinat de journalistes de Charlie hebdo, de trois policiers et d’un ouvrier à soulevé une considérable et légitime vague d’indignation.

Comme le disait Aristote : « Quel plus terrible fléau que l’injustice qui a les armes à la main ».

Comme vous tous, je pense aux familles aujourd’hui endeuillées, aux enfants, aux parents, aux proches qui viennent de perdre brutalement, sauvagement un être aimé.

Au-delà de cette horreur qui nous explose collectivement au visage, au-delà de la charge symbolique forte que représente l’exécution de  journalistes, ce drame est révélateur d’un certain état de notre pays.

Depuis des années des Islamistes développent leur théorie et imposent dès qu’ils le peuvent leur carcan aux populations. En commençant par les musulmans qui ont le malheur d’être dans la zone d’influence de ces fanatiques. Sur notre territoire national, nous laissons gangrener des quartiers entiers par la délinquance et les émules d’Al-Qaïda.

Ce que vivent au quotidien les habitants de ces banlieues abandonnées n’intéresse pas grand monde.

Incendier les voitures devient un rituel, une sorte de passage obligé au 1er de l’an ou le 14 Juillet.

L’autorité publique prenant de vigoureuses mesures : ne plus communiquer les chiffres de ces délits, C’est Tartuffe à la manœuvre ! Cela n’empêche pas les voitures de brûler.

Dormez en paix brave gens.

Le trafiquant tient le haut du pavé, les pompiers ne peuvent intervenir que sous protection policière. L’inacceptable est devenu banal !

Et si vous êtes désœuvrés, vous pouvez toujours hanter les allées des centres commerciaux, les nouveaux dieux sont là, la consommation devient un absolu dominant notre monde.

Sur ce terreau d’abandon et de renoncement, prospèrent les mauvais prophètes, ceux de la haine et du mensonge.

Ce sont bien souvent les seuls qui proposent un semblant d’idéal, jouant avec habilité de la séduction, afin de mieux installer l’oppression. Il est de notre responsabilité individuelle et collective d’affirmer le caractère sacré de tout être humain.

Il est de notre responsabilité individuelle et collective de rejeter l’intolérance, le fanatisme et la haine.

Il est de notre devoir de paisiblement et fermement affirmer nos valeurs.

Comme me le confiait Pierre SCHOENDOERFFER, « Saint Paul que j’appelle Paul en tant que protestant, dit qu’il y a trois vertus cardinales : la foi, l’espérance et la charité.  Je me mets à l’ombre de ce génie pour dire que le plus important c’est l’espérance, elle implique la foi et la charité, c’est-à-dire l’amour. »

A l’heure où j’écris ces lignes, nous apprenons que notre pays est de nouveau visé à travers la communauté juive.

J’espère du fond du cœur, que les innocents pris en otage dans un magasin casher ne viendront pas rejoindre la longue cohorte de ceux qui furent et sont victimes de la haine et de la violence parce que fils de David.

À la semaine prochaine !