CFTC Paris | Ça s’est passé à Paris : un 2 septembre
666
post-template-default,single,single-post,postid-666,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Ça s’est passé à Paris : un 2 septembre

Ça s’est passé à Paris : un 2 septembre

2 septembre 1792, premier jour des massacres de septembre.

 

Carrefour BUCI des prisonniers que l’ont transféraient d’une prison à l’autres sont égorgés sur place. C’est le début de l’horreur.

 

Poussé par Marat, approuvé par Danton, une poignée de révolutionnaires fanatiques vont en quelques jours massacrés entre 1300 et 1400 personnes dans les prisons parisiennes.

 

Des prêtres, des nobles mais aussi des « suspects », gens du peuple, artisans, commerçants, raflés par la folie révolutionnaires, des prostituées (à la Salpêtrière) de malheureux déments (à Bicêtre), des droits communs et même des enfants sont victimes de la folie des hommes.

 

L’amie de la Reine, Marie-Thérèse de Lamballe, emprisonnée après avoir eu le courage d’accompagner la famille royale jusqu’à la prison du temple est sortie de sa cellule.

          On lui demande « Faites serment d’aimer la liberté et légalité, jurez haine au roi, à la reine, à la royauté ».

 

Elle répond :

          « je ferai facilement le premier serment, je ne puis faire le second, qui n’est pas dans mon cœur ».

 

Elle est entraînée dans la rue, percée de coups de piques, dévêtue, son cœur sera arraché, sa tête tranchée puis promenée au bout d’une pique sous les fenêtres de la cellule de la reine.

 

Aux émeutiers, Danton dira « Ce n’est pas le ministre de la justice, c’est le ministre de la révolution qui vous félicite ».

 

Marat finira assassiné dans sa baignoire par Charlotte Corday, Danton conduit à la guillotine par ses amis d’hier.

 

Parce que la dignité de chaque personne relève du sacré, la CFTC rejette la violence comme mode d’action. On ne combat pas l’injustice par l’injustice, l’arbre est dans la semence, comme la fin dans les moyens.

 

Pour en savoir plus sur les valeurs CFTC : La CFTC des valeurs en acte de Bernard IBAL, Jean-François VANNESTE, Bernard VIVIER, Joseph THOUVENEL – Edition BAYARD.