CFTC Paris | Catholiques de tous les partis, engagez-vous
10641
post-template-default,single,single-post,postid-10641,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Catholiques de tous les partis, engagez-vous

Catholiques de tous les partis, engagez-vous

Une lecture d’été pour réfléchir et agir.

Si Clotilde Brossollet dans son ouvrage s’adresse aux catholiques pour les inviter à s’investir dans la vie de la cité, tout citoyen un peu responsable peut faire son miel de cette lecture.

Quand l’auteur écrit « Aujourd’hui les faits objectifs ont moins d’influence pour modeler l’opinion publique que les appels à l’émotion et aux opinions personnelles. Le débat public est devenu un spectacle, dont les ficelles sont tirées par les professionnels de la communication » concluant qu’aujourd’hui pour la politique « la vérité est devenue secondaire ». Qui peut lui donner tort ?

A quoi sert de geindre, de regretter, de taper du pied ou de pleurnicher ? A pas grand-chose.

La solution, s’engager au service de la cité, c’est-à-dire en politique au sens large.

Ecoutons Benoit XV : « Je vous recommande également […] l’engagement en vue de susciter une nouvelle génération d’hommes et de femmes capables d’assumer des responsabilités directes dans les divers domaines de la société, en particulier dans le domaine de la politique » « les chrétiens, qui sont certes pèlerins vers le ciel, mais qui vivent déjà ici-bas une anticipation de l’éternité, ne peuvent se soustraire à leur engagement ».

Combien de catholiques revendiqués sont salariés et engagés dans la vie syndicale ? Trop peu, une minorité. Pourtant chacun est appelé à témoigner et à semer, n’aurions-nous rien à dire au plan social et économique ? Protéger la vie de famille en organisant un équilibre vie professionnelle, vie familiale et personnelle est-il inutile ?

Travailler à ce que chacun de par son labeur puisse vivre dignement avec sa famille et épargner, comme le soutenait déjà au XIIIe siècle Saint Thomas d’Aquin, est ce absurde ?

Se mettre en position d’influence ou de décision pour barrer la route à cette orgueilleuse folie qu’est la loi bioéthique qui permet notamment, de volontairement priver un enfant de père ou de créer des chimères, ces montres mélangeant l’humain et l’animal, est ce sans objet ?

Qui sur la scène politique défend une juste conception de la dignité humaine et de la liberté ? Pas grand monde.

Clotilde Brossollet livre un plaidoyer construit, argumenté, convaincant pour l’engagement au service de la cité, c’est-à-dire l’engagement politique.

A lire pour agir- « Catholiques de tous les partis, Engagez-vous ! » Clotilde Brossollet- Editions Mame-14,90€