CFTC Paris | Conférence Nationale de l’Industrie
635
post-template-default,single,single-post,postid-635,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Conférence Nationale de l’Industrie

Conférence Nationale de l’Industrie

Conférence Nationale de l’Industrie : le bouclier fiscal pour renforcer nos entreprises et défendre l’emploi.

8 juillet 2010

 

A l’occasion de la mise en place de la conférence nationale de l’industrie, Mme Christine LAGARDE et M. Christian ESTROSI ont proposé la création de FCPE (Fonds Communs de Placement en Entreprise) visant à orienter l’épargne salariale vers le financement des entreprises.

La CFTC approuve une telle initiative dans la mesure où elle participera à consolider et à créer des emplois. La Confédération participera activement aux discussions qui vont s’ouvrir à ce sujet, en veillant particulièrement au volet sécurisation de l’épargne des salariés.

 L’imagination étant au pouvoir, la CFTC a proposé qu’un dispositif similaire d’orientation des sommes remboursées aux particuliers soit mis en place dans le cadre de bouclier fiscal. Pour la CFTC, plutôt que de verser des sommes souvent conséquentes directement aux contribuables les plus riches, mieux vaut que celles-ci consolident les fonds propres de nos entreprises et financent la recherche et l’innovation via un FCPE dédié. Ce qui participerait à cette priorité nationale que doit être la lutte contre le chômage.

 La CFTC a également insisté pour la création d’un comité stratégique de filière concernant l’énergie et les matières premières. Sans énergie, sans matières premières, ou avec une énergie et des matières premières à un coût prohibitif, il ne peut y avoir d’industrie viable.

Enfin, la CFTC a insisté sur la nécessaire évaluation de l’efficacité des aides existantes et de la toute aussi nécessaire conditionnalité de celle-ci. Les sommes que la collectivité consacre à juste titre au développement économique de notre pays se doivent d’être utilisées à bon escient et dans le cadre des objectifs prévus.

 

Jacques Voisin

Président Confédéral