CFTC Paris | Conseil Régional, le vice président réagit à notre rubrique
1634
post-template-default,single,single-post,postid-1634,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Conseil Régional, le vice président réagit à notre rubrique

Conseil Régional, le vice président réagit à notre rubrique

A notre rubrique « Trafic d’Affluence » le vice président en charge des transports réagit :

« Wow tant d’informations cachées enfin dévoilées… Tout cela est public et hélas bien connu des usagers et des politiques… Je peux même vous dire qu’il y a eu bien d’autres problèmes ces trois jours la.
Le Stif publie régulièrement des tableaux de régularité et qualité de service ligne par ligne qui montrent ces problèmes, structurels au demeurant. Des associations d’usagers tiennent de même
Les plans d’urgence que vous appelez de vos vœux sont votés et budgétés désormais sur la plupart des lignes, notamment de RER (schémas directeurs, inscrits au protocole État-région récemment voté et qui en a assuré ainsi une bonne part du financement). Je tiens tout cela a votre disposition si vous voulez creuser tout cela…
Mais on ne « répare » pas en quelques années 30 à 40 ans de sous-investissement! La gestion des  transports est décentralisée dans notre région depuis seulement 2006, peut être l’ignoriez vous…
Le souci de l’amélioration de la vie quotidienne des usagers est permanent dans ce que nous faisons, parfois d’ailleurs contre l’avis de certaines organisations syndicales des opérateurs de transport…
Mais il est vrai que la démagogie facile se porte bien ces temps ci…
Cordialement
Pierre Serne
Vice-Président de la région IDF en charge des transports. »

La CFTC-Paris a répondu :

Monsieur le Vice Président,

J’ai bien reçu votre réponse concernant notre rubrique « Trafic d’Affluence », je ne puis que constater l’absence totale d’empathie dont vous faites preuve dans votre missive vis-à-vis des usagers qui subissent douloureusement les dysfonctionnements du service publique de transport dans notre région.

Au vu des problèmes quotidiennement rencontrés par les franciliens et l’urgence de la situation, les louables intentions des schémas directeurs, me semblent tout à fait insuffisantes.

Attachés aux valeurs de la république, la CFTC-Paris  persistera à défendre les salariés et à dire que les choses vont mal quant elles ne vont pas bien,  nous continuerons simplement à être citoyen en accomplissant notre devoir de syndicaliste.


Joseph THOUVENEL
Président CFTC PARIS