CFTC Paris | Déjà 4 mois de lock-out pour les employés des garages québécois
1553
post-template-default,single,single-post,postid-1553,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Déjà 4 mois de lock-out pour les employés des garages québécois

Déjà 4 mois de lock-out pour les employés des garages québécois

 

On le sait trop rarement mais les relations sociales en Amériques du Nord sont souvent très compliquées voir violentes. Pour preuve ce lock-out, fermeture des entreprises à l’initiative du patronat que subissent depuis plus de 4 mois les salariés des garages au Québec.

Ceux-ci ont manifesté samedi et ont reçu le soutien de nombreux syndicats professionnels québécois ainsi que celui de la CFTC :

« Chers amis travailleurs du Québec,

Ce que vous défendez aujourd’hui, c’est au-delà des légitimes intérêts matériels des salariés et de leurs familles, une certaine conception de la dignité des travailleurs. C’est la place de l’être humain dans le système économique.

Se syndiquer, être correctement rémunéré, avoir un emploi stable, pouvoir concilier vie professionnelle, vie familiale et personnelle font partie des droits de l’homme et du citoyen.
Laisser bafouer ces droits élémentaires est non seulement une insulte au travail de nos parents qui se sont battus pour bâtir un monde plus juste, mais également la porte ouverte à la violence sociale.

Travailleurs du Syndicat Démocratique des Employés de Garage, face à la brutalité du lock-out, vous répondez par la ténacité et le courage.
Cette attitude porte un beau nom, celui de résistance.
Résistance face au dictat de la cupidité,
Résistance face à la régression sociale,
Résistance face à l’injustice,
Résistance face au matérialisme qui voudrait que l’être humain ne soit qu’un objet de production et de consommation.

Amis québécois, ce que vous défendez aujourd’hui c’est tout simplement une civilisation, celle qui veut que l’économie soit au service des hommes et non le contraire.

Merci à vous de tenir fièrement ce flambeau. La CFTC vous salue et est honorée d’être de vos amis.
 
Joseph Thouvenel
Vice-président confédéral CFTC
« 

Nouveaux appuis aux employés des concessionnaires automobiles en lock-out

Les représentants d’une quinzaine de syndicats aux différentes centrales ont répondu à l’invitation du Syndicat des employés de garages, qui souhaitait démontrer l’appui dont ses membres bénéficient auprès de la population.

Plusieurs syndicats ont annoncé un appui financier aux 450 travailleurs en lock-out depuis le 5 mars. Parmi ceux-ci, on retrouve le Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma, dont les membres verseront dix dollars par semaine tant que durera le conflit. Même chose pour les employés de garages syndiqués de Québec, qui ont aussi vécu un lock-out en 2002.

Le président du syndicat, Georges Bouchard, a profité de l’événement pour livrer un discours qui laisse entendre que le conflit de travail n’est pas près de se terminer.

http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2013/04/25/005-lock-out-garages-appuis.shtml